LA THÉRAPIE BRÈVE

La thérapie brève est née de l'école de Palo Alto, en Californie, fondée par Gregory Bateson au début des années 1950. Puis l'institut de recherche MRI, Mental Research Institute, y est fondé en 1959.

La nouveauté apportée à la psychothérapie pendant cette période se caractérise par l'approche systémique, qui fait référence notamment en matière de thérapie familiale. La thérapie brève s'intéresse à la manière dont un problème exprimé par une personne "fonctionne", c'est-à-dire comment il se manifeste dans la vie de la personne, dans les relations avec soi, avec les autres, et avec le monde extérieur.


L'ORIENTATION SOLUTION

Au fil des années, la thérapie brève s'enrichit des apports de nombreux chercheurs, dont ceux de Steve de Shazer et Insoo Kim Berg, qui fondent en 1978 le Brief Family Therapy Center à Milwaukee, où la thérapie orientée solution trouve son origine.

La thérapie orientée solution cherche peu le "pourquoi" du problème, mais plutôt le "comment" atteindre les solutions, les objectifs, ce que la personne veut "à la place" du problème.

Il s'agit alors pour la personne d'enrichir son éventail de choix, pour agir autrement, en cohérence avec ses buts.